mouqawalati

esSalamou 3alaïkoum, salut, azzul, hi, saha, hola
mouqawalati

forum de rencontre des créateurs d'entreprises, des business-angels, des consultants & des fournisseurs d'équipements

Prévision actuelle sur l’Algérie


Navigation


    Jeunes inventeurs : Une solution pour aller directement vers la production

    Partagez

    Warren Buffet

    Messages : 4
    Date d'inscription : 02/12/2010

    Jeunes inventeurs : Une solution pour aller directement vers la production

    Message par Warren Buffet le Lun 20 Juin - 14:34

    L’idée de la création d’une instance avec l’intitulé «agence de promotion, d’orientation et de coordination au profit des jeunes investisseurs» peut paraître banale mais celle proposée par Bachir Messabih, président du club des inventeurs de la maison de jeunes Maoued Ahmed à Oran a de quoi séduire.

    Selon l’initiateur de l’idée pour laquelle une demande de subvention a été adressée à la direction de la PME/PME, ce projet, s’il venait à être concrétisé, contribuera efficacement au développement local. Comment ? Il propose tout simplement de contourner le parcours classique que doit effectuer un jeune promoteur pour fructifier son idée en allant directement vers la production. «Le constat à l’heure actuelle est que, explique-t-il, si un porteur d’idée veut réaliser un produit, il doit passer par plusieurs étapes : disposer d’un apport personnel, solliciter les organismes d’aide (ANSEJ, ANGEM ou CNAC), les banques pour les crédits, l’APC, les impôts, les directions qui interviennent en amont de la délivrance de l’autorisation de produire pour arriver enfin au secteur industriel».

    Or, l’idée de l’agence est de proposer tout simplement la protection intellectuelle du projet avec un fonds de roulement avant de solliciter directement le secteur industriel déjà existant. «Si un jeune veut commercialiser ne serait-ce qu’un stylo mais avec des caractéristiques inédites, a-t-il pour cela besoin de monter toute une usine avec les lourdeurs qu’on peut imaginer?» s’interroge-t-il. La solution pour lui serait de mettre en contact le fournisseur de l’idée avec le détenteur des moyens de production mais avec une garantie juridique liée à la protection intellectuelle. Le financement à 100 % n’est utile que si le secteur de production existant ne dispose pas de capacités suffisantes pour la réalisation. Le deuxième parcours n’exige pas de fonds d’investissement mais juste un fonds de roulement et peut contribuer à relancer les PME existantes en boostant leur production, en fonction des idées à mettre en valeur de manière concertée.
    el watan du 19.06.11
    avatar
    mouqawal
    Admin

    Messages : 53
    Date d'inscription : 15/02/2010
    Age : 106
    Localisation : Alger

    Re: Jeunes inventeurs : Une solution pour aller directement vers la production

    Message par mouqawal le Lun 20 Juin - 15:20

    J'ai été très sensible à un article paru ce 19/06 sur le quotidien el Watan concernant votre proposition sur L’idée de la création d’une instance avec l’intitulé «agence de promotion, d’orientation et de coordination au profit des jeunes investisseurs».

    Etant un consultant, depuis douze années, dans la création d'entreprise en Algérie, j'ai, à partir de 2005, pris la décision de critiquer et de surveiller les amendements et les réformes que l'on est en train de pratiquer sur les dispositifs de soutien à la création d'entreprises (ANSEJ, CNAC, ANGEM). Vous aurez surement remarqué que je ne parle pas du tout de création d'emplois comme on le voit fleurir ça et là mais de création d'entreprise. Car il faut savoir que nos décideurs confondent malicieusement entre emploi et entrepreneuriat (création d'une entreprise) pour induire en erreur des centaines voir des milliers de chômeurs qui sont réellement en quête d'emploi et que l'Etat ne peut plus garantir.
    je lance chaque jour et à chaque occasion un cri d’alerte aux promoteurs qui peuvent bénéficier de l'un des dispositifs en leurs conseillant de ne pas plonger directement dans n'importe quel projet comme le transport ou la restauration d'une part mais aussi en direction de jeunes et de moins jeunes qui proposent un projet viable et surtout intéressant.
    Et d'ailleurs je vous envoie ce mail pour vous faire part de tout mon engagement et mon soutien en faveur de votre idée que je trouve intéressante à plus d'un titre car j'ai la ferme conviction que c'est par des moyens similaires que nous pourrons amorcer un vrai programme de développement local participatif qui permettra de voir l'émergence d'activités stables et pérennes, créatrices de valeur ajoutée et d'emploi.
    Voilà, je vous invite à découvrir mon portail: http://mouqawalati.net. et de me faire part de vos actions à chaque fois que nécessaire et pourquoi pas entrevoir ensemble la possibilité d'une coopération afin de concrétiser l'idée que vous proposez.

      La date/heure actuelle est Lun 18 Déc - 23:21